L’expérience de Patrick Mathieu

Histoire d’un parcours artistiqueL'expérience de Patrick Mathieu avec les artistes

Histoire d’un parcours artistique

Bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo

Bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolobolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolobolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo.

Bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolobolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo bolo.

Le parcours de
Patrick Mathieu
avec les artistes

1998 : Hangar 028, l’art accessible à tous.

Ayant constaté que la plupart de ses proches ne possédaient pas d’œuvres d’art originales malgré leur goût pour la création artistique, il relève le défi et avec deux associés crée Hangar 028 près du bassin de la Villette en 1988. Le projet est simple : mettre en présence le public et les entreprises avec la création contemporaine, et faciliter l’accès à une vie entourée d’œuvres d’art. Pour cela, l’équipe imagine de nouvelles solutions. Un marketing innovant, dans lequel on trouve la location d’œuvres d’art originales et la possibilité d’en changer, la vente à crédit après une période de location déductible de l’achat, l’accrochage personnalisé, l’organisation de soirées artistiques à thème, d’événements artistiques, l’accès libre à la réserve de la galerie, la manipulation des œuvres.

1999 : création de Patrick Mathieu Conseil

Après cette expérience riche de 3 années, et la rencontre avec de nombreux artistes contemporains tels que Chen Zhen ou Damien Cabanes, Patrick Mathieu reprend ses activités de conseil mais avec l’intention de continuer à travailler sur le rapprochement entre artistes et entreprises. La création de Patrick Mathieu Conseil en 1999 va être l’occasion d’expérimenter plusieurs approches.

Le Matching artistique

Les premiers travaux amènent à comparer les questionnements d’entreprises avec ceux d’artistes ayant centré leur œuvre sur des sujets proches, ou croisant de manière significative les sujets de l’entreprise. Par exemple, le rapport au temps de la vie pensé comme un projet unique nous a amenés à rapprocher la marque Nivea et l’œuvre de Roman Opalka. La recherche de la célébrité et la valorisation de soi nous ont amenés à rapprocher la marque de bière Desperados et l’œuvre de Damien Hirst. Ou encore la figure de la création du monde nous ont fait rapprocher la marque Orangina et l’œuvre « Le cours des choses » des suisses Fischli & Weiss.

Le Modèle de Succès

Par la suite, Patrick Mathieu a cherché à caractériser de manière plus précise la démarche de création d’un artiste. À la demande du sculpteur Christian Lapie, un Modèle de Succès de son travail a été réalisé, à partir d’entretiens approfondis avec l’artiste, et de l’utilisation de la démarche de modélisation développée en parallèle avec les marques. Une expérience riche qui a conduit à développer la méthode des Simulations ressources, et qui a été sanctuarisée dans une œuvre de l’artiste qui inclut son propre modèle. Un texte co-rédigé avec Hélène Valentin et Alexandre Viros a été publié dans le catalogue de l’artiste.

Une expérience artistique

Dans une volonté de mener des collaborations sous forme plus engagée, Patrick Mathieu a invité successivement deux artistes en résidence au sein de Patrick Mathieu Recherche & Conseil sur des périodes longues, de 2003 à 2013.Une expérience riche et complexe, extrêmement engageante pour l’entreprise, dont nous avons tiré de nombreux enseignements.

« Pir@tes »

À la demande d’un producteur de télévision, Patrick Mathieu a écrit un projet d’émission quotidienne ou hebdomadaire pour France 2 dont le principe était de revoir l’actualité sous un angle nouveau, à travers un prisme combinant regard artistique décalé et humour en stand-up. Intitulé « Pir@tes », il jouait avec la culture hacker appliquée à la vie quotidienne. Ce projet a fait l’objet de deux pilotes successifs, mais n’a finalement pas abouti. Il a été l’occasion de solliciter de nombreux artistes contemporains tels.

L’art du conseil

Enfin, Patrick Mathieu a régulièrement commandé à des artistes des travaux en résonance avec les situations sur lesquelles il intervenait comme conseil. Des photos et vidéos en immersion ethnographique avec Jean-Marc Gourdon et Laetitia Bourget. Un livre-portrait d’entrepreneur avec Veit Stratmann. Un logo d’entreprise avec Philippe Druillet. Et d’autres encore.